• Eglise Saint-André

    Au bout de l’an, le vieux portier, - Ouvre toute grande la porte, - Et d’une voix beaucoup plus forte, - Crie à tous vents : Premier Janvier ! (Pierre Menanteau)

    _DSC8237C.JPG

    Photographie | DUMAY Guy Édition | Eric de Séjournet © 2008-2017
  • Parc communal

    Le hibou parmi les décombres, - Hurle, et Décembre va finir ; - Et le douloureux souvenir, - Sur ton coeur jette encor ses ombres (François Coppée)

    Parc communal 12.2013 © Monique D'haeyere.jpg

    Photographie | D'HAEYERE Monique Édition | Eric de Séjournet © 2008-2017
  • Parc communal

    Arbres de ces grands bois qui frissonnez toujours, - Je vous aime, et vous, lierre au seuil des autres sourds, - Ravins où l’on entend filtrer les sources vives, - Buissons que les oiseaux pillent, joyeux convives ! (Victor Hugo)

    1229 Parc Communal 1.2014 © Cedric Muscat._3.jpg

    Photographie | MUSCAT Cedric Édition | Eric de Séjournet © 2008-2017
  • Lac de Genval

    Je veux peindre l’air dans lequel se trouve le pont, la maison, le bateau. La beauté de l’air où ils sont, et ce n’est rien d’autre que l’impossible (Claude Monet)

    1227 Lac de Genval 1.2013 © Jean Verhulst - 3.jpg

    Photographie | VERHULST Jean Édition | Eric de Séjournet © 2008-2017
  • Rue du Monastère

    C'est encore toi, ô lampe d'étudiant, - Qui veux que le liseur de temps en temps, - S'arrête, étonné, et se dérange, - Sur son bouquin, te regardant (Rainer Maria Rilke)

    1220 Rue du Monastère 12.2015 © Robert Vanloo.JPG

    Photographie | VANLOO Robert Édition | Eric de Séjournet © 2008-2017
  • Ecureuil

    Monte, écureuil, monte au grand chêne, - Sur la branche des cieux prochaine (Victor Hugo)

    1222 Ecureuil Vallée de la Lasne 1.2015 © Gilbert Nauwelaers - 1.jpg

    Photographie | NAUWELAERS Gilbert Édition | Eric de Séjournet © 2008-2017
  • Quartier Royal

    Interminablement, en file monotone, - Passent par le ciel froid les nuages d'automne, - Dans les branches le vent souffle plaintivement, - Et les arbres sont pris d'un long frissonnement (Albert Lozeau)

    1221 Quartier Royal 12.2016 © Monique D'haeyere.JPG

    Photographie | D'HAEYERE Monique Édition | Eric de Séjournet © 2008-2017
  • Mouette

    Les mouettes naissent des mouchoirs que l’on agite au départ du bateau (Ramon Gomez de la Serna)

    1220 Mouette Lac de Genval 12.2016 © Guy Dumay.JPG

    Photographie | DUMAY Guy Édition | Eric de Séjournet © 2008-2017
  • Etang Gillet

    L’étang mystérieux, suaire aux blanches moires, - Frissonne; au fond du bois la clairière apparaît, - Les arbres sont profonds et les branches sont noires, - Avez-vous vu Vénus à travers la forêt ? (Victor Hugo)

    Etang Gillet 12.2015 © Cedric Muscat.jpg

    Photographie | MUSCAT Cedric Édition | Eric de Séjournet © 2008-2017
  • Etang du Lido

    Le morceau de bois a beaucoup séjourné dans l’eau, il flottera peut-être, mais jamais il ne deviendra caïman ! (Amadou Hampâté Bâ)

    Etang du Lido 1.2016 © Monique D'haeyere5.jpg

    Photographie | D'HAEYERE Monique Édition | Eric de Séjournet © 2008-2017
  • Les Pléiades

    Indéfiniment, le bleu s'évade. Ce n'est pas, à vrai dire, une couleur. Plutôt une tonalité, un climat, une résonance spéciale de l'air. Un empilement de clarté, une teinte qui naît du vide ajouté au vide, aussi changeante et transparente dans la tête de l'homme que dans les cieux (Jean-Michel Maulpoix)

    M45_Pleiades-GORZA_VANDenDOORN.jpg

    L'image de ces étoiles est le fruit de la passion pour l'astrophotographie. Elle représente plus de trois heures de poses sous les instruments de Simon-Pierre Gorza et de moi-même soit au total plus de six heures de poses dans la nuit glaciale, prises cumulées et assemblées par les talents de ‘traitement d'image stellaires’ de Simon-Pierre. Le froid et le gel favorisent la clarté du ciel, malheureusement  fort ‘pollué’ ici par l'éclairage urbain très mal géré.

    ‘Les Pléiades’ sont un amas d'étoiles distant de 440 années lumières (environ). Une ‘année lumière’ est la distance que parcourt la lumière en un an terrestre, à la vitesse d'environ 300.000 Km/seconde. Nous voyons ces étoiles comme elles étaient voici 440 ans. Les voiles de poussière qui les enveloppent ne font pas partie de cet amas mais forment un nuage qui, par chance, le croise actuellement. Il y a beaucoup de poussière dans l'espace et parfois, en s'agglutinant sous les forces de gravité (ou aussi électrostatiques, pense-t-on) elle forme ce que l'on nomme des ‘pouponnières d’étoiles'. Ce ne sera pas le cas pour celles-ci.  

    L'amas des Pléiades est répertorié en de très anciens textes. Il est aussi nommé ‘M45’, selon le catalogue de Monsieur Messier, astronome du Roi Louis XV (il le surnommait le furet des comètes).

    Philippe Van den Doorn

    Photographie | GORZA Simon-Pierre, VAN den DOORN Philippe Édition | Eric de Séjournet © 2008-2017
  • Plongeon arctique

    Un échappé du Nord de l’Europe s’est retrouvé sur le lac de Genval comme cela arrive parfois lors des migrations d’automne par vents forts, contraires ou latéraux. Cet exceptionnel Plongeon arctique (Gavia arctica) est resté plusieurs jours grâce à une qualité d’eau irréprochable lui pourvoyant sa nourriture préférée : les poissons, ici une Perche commune. C’est la toute première observation en Brabant wallon débutée le 3 décembre et toujours présente le 11 décembre 2016 (Bruno Marchal)

    genval,oiseaux, faune, lac de genval

    Photographie | MARCHAL Bruno Édition | Eric de Séjournet © 2008-2017